Interview d’Edouard Monnier sur son choix d’utiliser le financement participatif